Il existe, en Scientologie, un autre outil d’une importance primordiale, et c’est le principe de l’affinité, de la réalité et de la communication. Ces trois facteurs sont interdépendants et peuvent être représentés par un triangle. Ils sont d’une aide précieuse dans toute relation humaine. Le premier sommet de ce triangle est l’affinité. L’affinité exprime le degré d’affection que l’on ressent. Ici, le mot affinité s’emploie dans le sens d’amour ou d’affection pour quelqu’un ou pour quelque chose.

    Le second sommet du triangle représente la réalité. La réalité pourrait être définie comme « ce qui semble être ». La réalité est essentiellement un accord : nous convenons de la réalité de quelque chose, et c’est cela qui est réel.

    Le troisième sommet du triangle représente la communication, c’est-à-dire l’échange d’idées ou d’objets entre deux personnes. Dans les relations humaines, ce sommet est plus important que les deux autres.

    Les trois sommets de ce triangle sont étroitement liés. Avez-vous déjà essayé de parler à un homme en colère ? Il est évident qu’en l’absence d’une grande affinité et d’un accord commun sur lequel s’appuyer, il est impossible de communiquer. Sans communication et sans un semblant de rapport émotionnel, il est difficile de parvenir à une réalité commune. Sans aucun point d’accord et sans communication, il ne peut y avoir d’affinité. C’est pourquoi nous utilisons le triangle pour représenter la relation entre ces trois facteurs. Sans deux de ces sommets, le troisième ne peut exister. On ne peut donc obtenir l’un des trois sans inclure les deux autres.

    Le triangle d’ARC n’est pas équilatéral. L’affinité et la réalité sont beaucoup moins importantes que la communication. On pourrait dire que le triangle commence avec la communication qui, par la suite, donne naissance à l’affinité et à la réalité.

    La Scientologie accorde énormément d’importance à la communication. Les scientologues savent que la communication est ce qui leur permettra d’atteindre des niveaux de conscience et de bonheur plus élevés.

    L’affinité, la réalité et la communication sont les trois composantes de la compréhension. Elles sont interdépendantes. Si l’intensité de l’une diminue, celle des deux autres diminuera aussi. Inversement, si l’une d’elles augmente, les deux autres augmenteront également.

    Le triangle d’ARC a une infinité d’applications dans la vie. Il permet de savoir comment parler à quelqu’un : si l’on choisit un sujet de conversation avec lequel il peut être d’accord, l’affinité augmentera et il sera plus facile de communiquer avec lui. Il suffit d’élever un point du triangle pour élever les deux autres. Avec ce principe, on peut améliorer ses relations avec n’importe qui.


© 1996-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée